« C’est quoi l’amour »

Je dois passer à l’émission « C’est quoi l’amour » qui est programmée ce vendredi 18 Avril pour témoigner des conséquences que peuvent avoir de prendre en charge une personne handicapée ou malade.

Pour ma part j’ai été contactée par une reporter de TF1 qui m’a demandé si j’accepterais ( ainsi que ma famille ) de participer à une émission – que je ne connaissais pas à l’époque-  » C’est quoi l’amour » de Carole Rousseau.J’ai beaucoup réfléchi aux conséquences que cela entrainerait… Personne dans mon entourage ou dans ma famille n’acceptait de témoigner ou d’apparaitre à l’écran. Il m’a fallu quelques semaines pour faire comprendre aux miens quelle importance cela avait pour moi.

Je venais de passer des moments très difficiles en prenant en charge ma mère -décédée depuis- et atteinte de la maladie d’Alzheimer. Elle souffrait de multiples autres pathologies et quand il n’a plus été possible de la laisser seule -avec Marylène ma sœur trisomique- je les ai accueillies chez moi, chez nous car toute la famille a été entrainée dans cette véritable « descente aux enfers ».

Maman nous a quittés le 7 Novembre 2007 – les circonstances de son décès seraient malheureusement le sujet d’un autre débat sur la « maltraitance des personnes dépendantes dans les hôpitaux « . Marylène ma sœur, j’espère en tout cas en avoir la force, restera avec nous. Il n’est pas question de la « placer » dans un établissement adapté qui d’ailleurs n’existe certainement pas et s’il existe pour qui les listes d’attente sont interminables. Les services sociaux de Moselle étant – notamment la M.D.P.H.- complétement débordés et incompétents ( j’attends la visite de quelqu’un de leurs services depuis mai 2007 et tout ce que j’ai obtenu depuis c’est une carte de stationnement prioritaire )

Toujours est il que le reportage à duré 3 jours – intenses pour nous – et également pour Marylène, ma sœur.

Ce fût malgré tout une excellente thérapie car elle nous a permis à et hors antenne d’évoquer un sujet tellement difficile pour nous, que nous n’osions plus en parler en famille.

Même si à ce jour, je n’ai pas encore vu le reportage, je suis confiante, il a déjà porté ses fruits pour nous. J’espère juste qu’il permettra également de faire bouger les choses au niveau administratif. Car si soi-disant il y a beaucoup de mesures mises en place pour les personnes handicapées, il faut tout de même savoir que changer de département en France signifie « déménager sur Mars  » pour l’administration française… Vous savez la fameuse « maison qui rend fou »???

Voilà donc mes états d’âmes livrés sur le forum Vive les rondes, hé oui il m’arrive de voyager de temps en temps sur d’autres forums… Mon message attends une modération de la part du forum…

Nous verrons bien ce qu’il en ressort.

Anna, merci de m’avoir lue…

 

Publicités