Pétition Pour la creation d’un comité de défense des droits des usagers des MDPH

Pétition Pour la creation d’un comité de défense des droits des usagers des MDPH

A l’attention de Mr Nicolas SARKOZY

Alors que l’Association des Paralysés de France (APF) dénonce la création du comité d’abus de droit de la Sécurité sociale par le décret n° 2011-41 du 10 janvier 2011, alors que de plus en plus de personnes Handicapées dénoncent les défauts de traitement dont elles sont victimes par les Maisons Des Personnes Handicapées, je demande solennellement que soient étudiée la mise en place d’un comité de vérification des droits des usagers des MDPH.

Une femme qui de désespoir, face aux multiples difficultés rencontrées non seulement avec la maladie, mais également avec les administrations, tue son enfant…
Un homme seul avoue avoir donné la mort à son fils, face aux difficultés et à l’isolement qu’il rencontrait…
Des milliers de femmes privées de vie sociale parce qu’elles ont la charge d’une personnes lourdement handicapée, des institutions qui, quand elles ne brisent pas les résidents sont surpeuplées…
Des médias indifférents, qui ne dénoncent pas ou ignorent la situation.

Alors que çà n’arrive pas qu’aux autres, chacun d’entre nous peut du jour au lendemain se trouver en situation de handicap.

Cette situation n’est pas digne d’un pays qui se veut le pays des droits de l’homme.

La loi Handicap de 2005, dont le mérite est d’exister, après 5 ans n’est toujours pas appliquée, chaque département ou Président de Conseil Général l’applique selon ses convictions et en dépit de toute considération envers la personne handicapée, ainsi une PCH peut se voir réduite de moitié à la suite d’un déménagement. Ainsi la loi ne serait pas la même pour tous dans ce pays ???
Demander systématiquement un certificat médical de moins de 3 mois, alors que les MDPH ont 4 mois pour donner une réponse.
Demander a une personne Trisomique un CV pour le renouvellement de l’AAH…
Autant de tracasseries qui ne font que blesser encore plus la personne et épuiser son entourage.
Ainsi les UDAF ignorent l’aidant familial ou la famille d’accueil, se contentant de gérer les factures, quid des besoins des aidants, ils n’ont pas voie au chapitre, quid des besoins de la personne handicapée… quand elle a un handicap mental, seul compte l’avis des « professionnels de santé » même s’ils n’ont vu la personne que 3 minutes.
C’est pourquoi je vous demande solennellement de veiller au bien-être des personnes et de leurs aidants, par la mise en place de contrôles non pas envers les usagers, mais envers les personnels des MDPH dont la principale mission est de faire respecter la loi et l’engagement qu’à pris la France pour défendre le droit des personnes Handicapées.

Signataires, faites largement circuler cette pétition, si vous ne pouvez pas trouver le temps d’agir concrètement pour aider votre prochain, handicapé physique ou handicapé mental, un seul lien vers cette pétition peut faire avancer les choses.
Ils ont besoin de nous, ils ont besoin que leur droits soient respectés.

Signer la pétition

Advertisements

Une réflexion sur “Pétition Pour la creation d’un comité de défense des droits des usagers des MDPH

  1. PIGNAN dit :

    oui pour plus d’aide, de transparence, d’allègement des tracasseries administratives et plus de rapports et de diagnostic humain que de conditions administratives alléatoires selon les régions.
    Je souhaite d’un comité d’observation et de contrôle, ainsi que des médiateurs soient nommés pour d’avantage d’harmonie amis aussi « d »humanitudes ».

    Merci pour votre action

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s